Mme Laboille-Moresmau Edwige

Domaine de Millon à Soustons

Présentation et activité

Âgée de 49 ans, j’ai débuté la location de gîtes et de chambre d’hôtes il y a une quinzaine d’années. Avec mon mari, nous avons transformé des dépendances de notre résidence principale, réhabilité d’anciennes maisons locatives vétustes et créé de nouveaux hébergements au sein d’une SARL. Nous avons également une chambre d’hôtes dans notre maison. Dans ce contexte, nous avons dès le début, travaillé en partenariat avec les Gîtes de France, ce qui nous permet d’être classés à la fois en épis et en étoiles.

Motivations

Pourquoi je fais acte de candidature à ce poste ? Pour plusieurs raisons :
1. Parce que les grands groupes de réservation tels que Abritel, Booking, etc..nous enlèvent certaines marges de manœuvre sur la commercialisation de nos hébergements et qu’il ne faudrait pas oublier qu’ils vivent grâce à nous et non le contraire. A mon avis, une plus juste rémunération de leurs services s’imposerait, entre autres.
2. Parce que je souhaiterai une plus grande reconnaissance des pouvoirs publics sur nos activités. En effet, nous ne sommes pas des « rentiers » comme cela peut-être ressenti : il ne faut pas oublier que nous faisons nous-mêmes très souvent la commercialisation directe de nos gîtes, que nous devons évoluer à longueur de temps sur internet (dans sa globalité), que nous devons assurer une présence quasi constante auprès de nos hôtes afin de prévenir ou solutionner tous problèmes, que nous devons nous remettre en question afin que nos hébergements soient toujours au goût du jour. Bref, quelque part, nous aimerions être reconnus comme entrepreneurs à part entière, même lorsque, fiscalement, on est loueur meublé non professionnel.
3. Parce que fiscalement, nous payons un lourd tribu à la collectivité : au fil des années, en plus des contributions foncières, nous avons eu la taxe d’habitation qui est venue s’ajouter et qui ne doit pas disparaître malgré la suppression de cette taxe, la CFE, et pour certains la contribution sociale de solidarité et tout ceci sans que le forfait de 71% soit revu à la hausse. – Parce que, bien que nos élus nous disent que ce n’est pas nous qui payons la taxe de séjour, nous souhaiterions qu’il y ait une harmonisation du taux de cette taxe à un niveau moyen pour toutes les communes de l’office de tourisme intercommunal. Il nous semble totalement anormal que le taux de cette taxe à Labenne et Soustons soit plus élevé qu’à Biarritz ou Arcachon.
4. Parce qu’enfin, je souhaite participer à la promotion de notre territoire.